#2020
13/07/2020
Kevin Portal, du rallye au rallycross

Après des débuts en Rallye avec une participation au Championnat de France des Rallyes Junior, puis en 208 Rallye Cup, en passant par le Rallycircuit du Castellet, Kévin Portal s’essaiera cette saison à la Renault Clio V RX du Championnat de France Junior FFSA de Rallycross au sein du Launay Racing Team. Il nous parle de son parcours et des raisons de son arrivée en Rallycross..

Quel est ton parcours ?

Kévin : « J’ai commencé ma première saison en rallye en 2017 lors de l’arrivée des Ford Fiesta en Championnat de France Junior où j’ai effectué seulement la moitié de la saison pour des raisons budgétaires. L’année suivante, j’ai continué à rouler sur une Ford Fiesta. En 2019, j’ai découvert la Peugeot 208 R2. Plus les saisons passaient, plus j’évoluais sur des voitures toujours plus intéressantes et performantes.

Fin 2019, j’ai eu la chance de faire un rallye sur une Hyundai i20 R5 dans le cadre du Rallycircuit au Castellet, ce qui a été quelque chose d’assez incroyable en terme d’expérience et de ressentis.

L’année 2020 aurait dû être une saison un peu « morte » pour moi, puis l’épidémie du Covid a un peu rebattu les cartes. J’avais vu que Renault Sport proposait une formule de promotion en Rallye, donc je m’y étais intéressé, puis j’ai vu qu’elle existait également en Rallycross donc je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais de m’y essayer. »

 

Pourquoi avoir choisi le Rallycross ?

Kévin : « Déjà en terme de temps, c’est beaucoup moins prenant qu’un rallye où il faut être présent dès le début de semaine pour les reconnaissances. Il faut dire aussi que j’étais un peu un « mauvais élève », je ne révisais pas très bien mes caméras embarquées, et en rallye, pour vouloir jouer un podium, il faut vraiment y passer du temps. En dehors de ça, j’ai monté ma société, donc je n’ai pas énormément de temps non plus à consacrer.

Du peu que j’ai pu voir de la discipline du Rallycross, j’ai pour l’instant du mal à suivre quelqu’un en peloton, je suis très hésitant, j’ai un peu peur de taper, donc j’ai beaucoup de travail à faire à ce niveau. Le fait d’être en peloton ne me fait pas forcément peur, mais c’est surtout la casse et l’aspect financier qu’il y a derrière.. »

 

Pars-tu quand même avec un objectif ?

Kévin « Ce sera vraiment de la découverte, je ne veux pas me mettre d’objectif. C’est une récréation pour moi, j’y vais vraiment pour me faire plaisir, comme j’ai pu le faire lors de ma participation à Rallycircuit ou comme les manches en 208 l’an dernier, et au final, c’est là où j’ai fait mes meilleurs résultats, alors que lors de ma première année en Fiesta, je me mettais une pression énorme et ce n’était vraiment pas l’idéal. Donc cette année, je prendrai le moment présent à fond. »

 

 

 

#2020
#2020
28/12/2020

Informations FFSA