#2020
05/02/2020
Quel programme en 2020 pour Damien Meunier ?

Après une expérience dans le Championnat RX2, Damien Meunier aurait-il des envies de Championnat de France ? Rien de certain à l’heure actuelle, mais nous pourrions revoir le pilote originaire de Pont-de-Ruan en 2020, au volant d’une nouvelle voiture et dans une nouvelle catégorie. Il nous en dit davantage sur la saison qui se profile…

Quel bilan dresses-tu de ton année 2019 ?

Damien : « Décevante car je manquais clairement de budget, donc je n’ai pas pu participer à toutes les courses prévues initialement. Mais surtout enrichissante grâce à l’expérience acquise en RX2 et je m’en suis vraiment rendu compte quand je suis revenu en Championnat de France Supercar au Rallycross de Touraine. J’arrivais à « accrocher » certains pilotes alors qu’auparavant j’avais plus de mal à les suivre à la régulière, lors de ma saison en 2018. »

 

Qu’est-ce que t’a apporté ton expérience en RX2 ?

: « La régularité est plus « propre » en termes de pilotage. Le RX2 est une catégorie où tu te « bagarres » énormément, où tu attaques tout le temps, où tu n’es jamais tranquille, que ce soit lors des manches qualificatives ou des phases finales. Même si tu es devant, tu n’es jamais vraiment tranquille, car ça pousse toujours derrière ! Cette expérience d’être davantage au contact pourrait me servir par la suite, le tout en restant propre, sans « surpiloter ». J’ai également piloté sur des circuits particulièrement glissants ce qui m’a apporté une certaine expérience dans des conditions délicates. »

 

 

Quel est ton programme pour 2020 ?

D :« Le programme n’est pas encore défini. J’ai récupéré une Twingo Super 1600 lorsque j’ai vendu la DS 3, que je compte louer pour la saison, ce qui me permettrait de pouvoir réaliser un autre projet par la suite. Si elle n’est pas louée, je reviendrai peut-être en Championnat de France à son volant. Actuellement, nous recherchons toujours le budget nécessaire. L’objectif de ce début de saison serait donc de louer la Twingo à un pilote rapide et qui ait l’ambition d’aller chercher des victoires, et si je venais à rouler, mon objectif serait d’aller chercher Jimmy (Terpereau) qui je pense est pour l’instant le favori en Super 1600. »

 

Pourquoi le choix du Super 1600 ?

: « Je pense que c’est une catégorie où nous pourrions gagner avec la Twingo. J’ai fait le choix de m’orienter vers une Super 1600 plutôt qu’une Supercar car en comparaison du prix de vente de la DS 3, j’avais la possibilité d’acquérir une « bonne » Super 1600 venant du Championnat d’Europe. Même si en France, tout le monde a tendance à se focaliser sur les Skoda, je pense que la Twingo peut aller chercher les Skoda, donc on a choisi de faire ce deal ! »

 

Tu renonces au RX2 pour l’instant ?

D :« J’ai eu des propositions de la part de différentes équipes, mais le problème reste le budget, donc je ne préfère pas prendre de risques financiers pour vouloir à tout prix rouler en RX2 au risque de perdre gros. Mais ça reste un objectif, d’autant plus qu’elle basculera prochainement vers l’électrique sur lequel je garde un œil ! »

#2020
#2020
28/12/2020

Informations FFSA