#2020
04/03/2020
Objectifs clairs pour Chloé Danveau

Après une première saison d’apprentissage, Chloé Danveau, 18 ans prendra part en 2020 à la nouvelle Coupe de France Féminine FFSA avec pour objectif principal de se faire plaisir et de profiter au maximum de cette nouvelle configuration, mais pas que… Elle nous en dit davantage…

Parles-nous de ton parcours…

Chloé :  « Je suis arrivée dans le monde du Rallycross par le biais de mon cousin (Emmanuel Danveau) qui a débuté en 2017, avec d’être Champion de France Junior l’année suivante, puis mon père en 2018, ça m’a donc donné envie de passer derrière le volant à mon tour. Je me suis alors engagée pour quelques courses en 2019 et je continue sur ma lancée pour 2020. »

 

Quel bilan dresses-tu de ton année 2019 ?

C : « J’ai eu la chance de faire un podium dans la Coupe des Dames en terminant troisième à Essay, qui est un circuit que j’ai beaucoup apprécié. Je me suis rendu compte rapidement que j’avais beaucoup de choses à apprendre, que ce soit au niveau des départs ou encore des trajectoires, même s’il y a toujours d’autres axes d’amélioration à trouver…

Le but est maintenant de rouler un maximum et d’atteindre le plus souvent possible les finales. Cette année, avec le nombre de filles engagées, notre place en finale ne sera pas « automatique » et il faudra se battre pour l’atteindre. »

 

Quel est ton programme pour 2020 ?

C : « Si tout va bien, il est prévu que je participe à la saison complète. Au niveau professionnel, j’aurai des périodes de stage à effectuer, donc à voir si ces dernières ne correspondront pas à certaines manches de la saison… Je roulerai sur la même Twingo que celle avec laquelle j’ai débuté l’an passé et nous aurons notre propre team, seule la déco changera ! »

 

Quelles sont tes ambitions ?

C : « Il est certain que lorsqu’on a participé à un championnat l’année passée dans l’optique d’apprendre, on a forcément envie de faire un peu plus de résultat l’année suivante. Après, je ne me mets la pression du tout, je suis là pour profiter au maximum avec mes amis, ma famille et puis essayer de faire le plus de finale pour prendre de l’expérience !

Le fait que cette année, la catégorie soit plus officielle que les années précédentes donne encore plus l’envie de se battre, aussi parce qu’il y a des nouvelles, dont on ne connaît pas le niveau et avec lesquelles il va falloir rivaliser. Avec le nombre d’engagées, il faudra se battre dès les manches qualificatives, alors que ce n’était pas le cas l’an passé ! »

#2020
#2020
28/12/2020

Informations FFSA