#2020
27/01/2020
Le saut dans l’inconnu pour Sophie Joram !

Dans le sport automobile, il y a rarement des profils atypiques : Sophie Joram en est un ! En 2020, la Savoyarde participera à sa toute première saison de Rallycross au volant d’une Renault Twingo R1. Mieux encore, la jeune pilote de 23 ans n’a même jamais encore assisté à la moindre course ! Une découverte totale au sein de la nouvelle Coupe de France Féminine FFSA de Rallycross à une exception près : son team manager sera le Champion de France 2018, Antoine Massé, au sein du Massé Motorsport. La satisfaction d’attirer des pilotes de tous les horizons passée, Rallycross France vous présente Sophie Joram.

Peux-tu te présenter en quelques mots pour le public du Rallycross ?

Sophie : « Je suis issue d’une famille qui baigne dans le sport auto depuis toujours et plus particulièrement le rallye. J’ai débuté à l’âge de 16 ans en tant que copilote avant de passer derrière le volant dès mes 18 ans. J’ai une quarantaine de rallyes à mon actif en tant que pilote et une trentaine dans le baquet de droite. »


Et pourquoi le Rallycross et la Coupe de France Féminine FFSA de Rallycross ?

« Très bonne question ! Pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais vu la moindre course de Rallycross de ma vie ! Ni en vrai ni même à la télé. Les seules morceaux de vidéos que je voyais étaient pour suivre Antoine Massé, un ami de longue date. Il me parlait souvent de « son » Rallycross mais chez moi, à part le rallye, il n’y a pas grand chose … Il y a quelques mois, il m’a appelé pour savoir si ça me tentait d’essayer car une Coupe de France serait réservée aux femmes. Je ne sais pas vous dire pourquoi mais j’ai dit oui dans la seconde ! J’aime découvrir de nouvelles choses. Et puis partager cela avec Antoine m’a clairement donné envie d’y aller. »


As-tu déjà eu l’occasion de découvrir les sensations du Rallycross ?

« Oui, après cette discussion, je suis montée chez Antoine, à Lavaré, et j’ai pu essayer la Twingo R1 et découvrir le pilotage sur terre ! C’était très sympa … même si j’étais toute seule sur la piste. Je n’ai jamais roulé en peloton. Ca aussi, ce sera la grande découverte. Nous allons essayé de rouler de nouveau avant le début de la saison. Antoine m’a aussi dit de regarder quelques vidéos pour « apprendre » les circuits et voir comment cela se déroulait. »


Avec si peu d’expérience, viens-tu tout de même avec des ambitions ?

« Antoine dirait oui ! Moi, je dirais plutôt que j’attends de voir comment vont se passer les premières courses. J’ai tout à découvrir de la discipline, des circuits, de la voiture … Et je vais me retrouver face à des filles qui ont déjà pas mal d’expérience. Ce challenge est vraiment excitant et je suis prête à le relever. Je sais que je pourrais compter sur l’expérience de l’équipe pour arriver sereine à la première course à Lessay. Une chose est sûre, je vais m’y préparer. »

#2020
#2020
28/12/2020

Informations FFSA