#2020
26/03/2020
Le retour de David Bouet

Après s’être essayé à différentes disciplines en circuit, David Bouet connaissait sa première expérience en Championnat de France Junior de Rallycross en 2017. Il y reviendra en 2020, après deux ans sans compétition. Le pilote normand sera un des deux pilotes de la G-Fors Academy engagé sur les nouvelles Renault Clio V. Il nous parle de son parcours et du nouveau challenge qui l’attend…

Quel est ton parcours en sport automobile ?

David : « Je me suis passionné pour le sport automobile aux alentours de mes 18 ans, dès l’obtention du permis de conduire. J’ai commencé par acheter un karting puis j’ai fait des stages de pilotage « rallye ». En 2016, j’ai participé à un concours sur simulateur organisé par Ellip6 et Yvan Muller, qui permettait aux jeunes qui ne possédaient pas de budget de pouvoir tenter leur chance. J’y ai décroché la victoire, ce qui m’a permis de vivre ma première saison en sport automobile au sein du Championnat de France de Mitjet 2L, où j’ai terminé troisième du Championnat. C’était une belle opportunité car ça m’a permis de mettre le pied à l’étrier et je remercie Pierre Tantot (Ellip6) et Yvan Muller pour cette chance.

Par la suite, j’ai rencontré Julien Debin, qui m’a parlé du Rallycross et de la formule de promotion, en Twingo R1 Rallycross. J’ai donc participé à 6 manches du Championnat de France Junior de Rallycross en 2017. L’année suivante, je suis retourné vers les circuits en intégrant la Clio Cup France sur une demi-saison

En parallèle, j’ai intégré la FFSA Academy en 2016 pour devenir moniteur de pilotage, pour en faire aujourd’hui un de mes métiers.»

 

Comment s’est faite la rencontre avec G-Fors ?

D : « A la base, je ne savais pas exactement dans quelle discipline je souhaitais évoluer cette année… L’objectif était de revenir dans les meilleures conditions possibles, tant au niveau du coût, que de la médiatisation et du gain. Le Rallycross est une discipline qui m’avait plu de par l’intensité de ses courses et l’engouement du public. J’avais pris beaucoup de plaisir lors de mes participations.

Le challenge du Championnat de France Junior FFSA de Rallycross au volant des dernières Renault Clio me paraissait intéressant, d’autant plus en intégrant l’équipe G-Fors Academy. L’idée a également plu à mes partenaires.

Par la suite, j’ai eu Stéphane Orré de chez G-Fors au téléphone avec qui j’ai pu discuter de ce projet puis ça s’est fait naturellement. »

 

A quel niveau ton expérience en circuit pourra t’avantager ou te désavantager vis à vis de tes concurrents ?

D : « Peut-être le fait de n’avoir participé à aucune compétition pendant presque deux ans… Forcément, il faudra se remettre dans le bain lors de la première manche, et retrouver les automatismes. Après, je sais qu’être au sein de l’équipe G-Fors Academy et auprès de mon coach Julien Debin sera un avantage car tout sera mis en place pour faire en sorte d’être dans les meilleures conditions. Après, ce sera à moi de faire le job sur la piste… et c’est surement là que je saurai ce qu’il me manque ou au contraire mes atouts par rapport aux autres. A l’heure actuelle je ne connais pas encore la concurrence, donc c’est assez difficile de pouvoir comparer. »

 

Quelles seront tes ambitions ?

D : « Je pense qu’on a tous la même ambition, celle de décrocher le titre et donc le volant en Super 1600. Je souhaite forcément faire au mieux, et avec les très bonnes conditions que j’aurai, d’être entouré d’une si bonne équipe, j’aurai un soutien de taille pour y parvenir.

Je remercie l’ensemble de mes partenaires, notamment Transports Malherbe et BH Compétition by moving asphalt mais aussi Stéphane Orré et Guerlain Chicherit de m’accueillir dans la structure G-Fors Academy, sans oublier mes parents et mes proches. »

 

Retrouvez le communiqué de presse de G-Fors Academy en cliquant ici.

#2020
#2020
28/12/2020

Informations FFSA