#2020
21/10/2020
Janyce Da Cruz, une championne venue du Karting

Après plusieurs années passées dans l’univers du karting, avec un beau palmarès à la clé, Janyce Da Cruz s’est retrouvée engagée dans la Coupe de France Féminine FFSA de Rallycross à la suite d’un concours de circonstances. La saison 2020 ne s’étant pas tenue, elle a dû prendre son mal en patience, mais la jeune pilote du Team Dufas a pu se confronter pour la première fois à la concurrence la semaine passée à Essay. Elle nous parle de ses premières impressions au volant de la Twingo R1 mais aussi de ses débuts en compétition…

Présente-nous ton parcours en compétition…

Janyce : « J’ai 20 ans. J’ai commencé le karting il y a environ 5 ans, grâce à mon père qui m’a lancée là-dedans. Pour démarrer, j’ai effectué ma première année en kart avec des stages de pilotage. J’ai par la suite intégré pendant deux ans une école de pilotage au RKC qui s’appelle « l’objectif 24 ». Dans cette équipe, nous étions une quinzaine de jeunes et à la suite de ces deux années, on a pris la décision de quitter l’école à cinq pour créer notre équipe d’endurance « Joker team » qui existe maintenant depuis 2018.
La première année s’est extrêmement bien passée. Nous avons participé au championnat SWS qui est mondialement connu dans la catégorie kart de loisirs et nous avons remporté quasiment toutes les courses auxquelles nous avons pris part, ce qui nous a valu de terminer « premiers » au niveau national et deuxièmes au niveau mondial.
Cette performance nous a permis de nous qualifier pour la finale du Championnat du monde avec les 40 meilleures équipes mondiales, qui s’est déroulée en Italie en 2019. Nous avons décroché la place de vice-champions du monde.
Cette année, notre objectif est de nous qualifier pour la finale mondiale 2021, dont on ne connaît pas encore la date.
Pour ma part, j’ai un profil en karting qui est très typé endurance, en équipe. Nous participons à des courses de 2, 4, 6, 12 et 24 heures. »

 

Comment s’est faite la rencontre avec le Team Dufas ?

J : « Pour mon anniversaire, j’ai eu en cadeau un stage de pilotage que j’ai effectué avec le Team Dufas. A la suite de ce stage, ils m’ont proposé d’effectuer la saison avec eux. J’avais envie de découvrir le sport automobile, après le kart, la suite logique est d’essayer de passer à la voiture. Je pense que ça peut être un bon début pour moi, avec un pilotage assez technique, de la terre et du goudron ce qui implique de devoir s’adapter à la piste et à la voiture. Je pense que ça pourra être une bonne formation pour démarrer en sport auto. Je n’avais jamais vu de course auparavant, ça a vraiment été une découverte totale.

 La première prise en mains n’a pas été évidente, car je suis assez petite et adapter la voiture à ma taille a été assez compliqué, mais ils ont fait leur maximum pour que je me sente bien dans la voiture. Il a fallu également que je me re-familiarise avec la boite manuelle car je ne conduis habituellement que des boites auto. Les trajectoires sont un point fort pour moi car grâce au karting, je les connais très rapidement et elles sont similaires avec le Rallycross. J’ai découvert également les départs façon Rallycross, qu’il a fallu beaucoup travailler. »

 


Tu viens d’effectuer ta première course à Essay, quels ont été tes premiers ressentis ? Quelles étaient tes appréhensions avant ce week-end ?

 J : « J’ai très bien vécu ce week-end ! J’ai ressenti beaucoup de stress le samedi, parce que c’était une première pour moi en Rallycross, mais aussi parce que la piste était très grasse en raison des conditions climatiques. Au fur et à mesure du week-end, le stress a laissé place au plaisir. J’ai encore beaucoup de travail et d’expérience à engranger mais j’étais très heureuse de mon week-end.

 J’appréhendais pas mal au début, notamment au niveau des départs, mais nous avions fait une séance d’essais avec l’équipe pour travailler à ce niveau-là. Donc je suis arrivée plus confiante et ça s’est très bien passé. Le samedi s’est très bien déroulé, je suis parvenue à sortir seconde, puis en tête au premier virage. Le dimanche matin a été un peu plus compliqué, la piste était très glissante et il a fallu que je m’adapte au patinage. Il faudra travailler sur la régularité et la bataille, mais dans l’ensemble je pense que c’est assez prometteur. J’avais un objectif, qui était d’atteindre la finale, et j’y suis parvenue !

De manière plus générale, j’ai adoré l’ambiance et mon équipe qui m’a très bien accompagnée et conseillée durant tout le week-end. »

 

Toi qui arrivais avec un œil nouveau, est-ce qu’il y a des choses qui t’ont impressionnée ou surprise ?

 J : « J’ai vraiment été impressionnée par les « Supercar » ! Je n’avais encore jamais assisté à un Rallycross et je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre. Ça fait rêver !

Ce qui m’a surprise aussi pendant tout le week-end, c’est que des essais libres jusqu’aux demi-finales il n’y a pas eu beaucoup de contacts ni de casse, voire pas du tout, et c’est lors des finales que j’ai été étonnée. J’ai l’impression que les pilotes font attention à leur voiture pendant tout le week-end et arrivés en finale ils donnent tout !

J’ai été également très étonnée de la difficulté à dépasser en Rallycross, et je me suis rapidement rendu compte que le résultat final se jouait énormément lors du départ, et avec les stratégies du tour Joker ! Le rythme est également très soutenu, j’avais parfois l’impression d’être en apnée pendant les quatre ou sept tours de comptent les manches. Et enfin, j’ai beaucoup aimé le fait qu’il y ait plusieurs catégories dans le même week-end ! »

 

#2021
#04