#2020
18/02/2020
Ambitions inchangées pour Fabien Chanoine

Après une quatrième place au Championnat de France Supercar l’an passé qu’il juge décevante, Fabien Chanoine reviendra cette saison avec la ferme intention de réaliser de meilleures performances que ce soit pour lui ou pour la Chanoine Motorsport Academy qui s’agrandira en 2020. Le pilote drouais se confie sur ses ambitions et celles de l’équipe…

Parle-nous de ton programme 2020 ?

Fabien : « On repart cette saison avec la Renault Clio IV sur laquelle il n’y aura pas de gros changements pour le moment, hormis un gros travail qui a déjà commencé cet hiver. On avait mis le doigt sur pas mal de choses sur l’auto, donc on attend de la « remonter » dans le courant du mois de mars pour faire les premiers essais et valider toutes ces évolutions faites au niveau du chassis. On est en discussion actuellement avec Oreca pour des évolutions moteur mais qui ne seront pas dirigées sur la performance mais plus sur  la stabilité et l’efficacité du moteur. »

 

Quelles sont tes ambitions ?

F « On a forcément un peu plus d’expérience avec la voiture que l’an passé. Quand je vois les performances de la fin de saison 2019, je suis plus que confiant, je me dis que ça ne peut qu’aller dans le bon sens. On sait maintenant où on doit travailler, on connaît les points forts et les faiblesses de cette voiture pour revenir encore plus fort en 2020. Je n’aurai pas d’autre objectif que le titre. Je n’ai pas été au niveau la saison dernière et nous méritons notre quatrième place… Je suis compétiteur et ça faisait quelques temps que je n’avais plus été sur le podium. On avait fini avec deux titres de vice-champion de France, donc j’étais un peu déçu de cette quatrième place. »

 

Qu’en est-il de la Chanoine Motorsport Academy ?

F : « Du côté des filles, on a Anaïs (Gaussens) et Laurine (Olivier) qui nous rejoignent cette année. Elles avaient déjà roulé sous la structure par le biais de SRD. Elles seront présentes sous une deuxième structure un peu séparée, aux couleurs de l’équipe. Concernant le Championnat de France Junior, Paul (Cocaign) continue avec nous et passe de la Twingo à la Clio et Baptiste (Menez) nous rejoint après deux années de coupure. Je suis très heureux de les retrouver tous les deux, ce sont deux pilotes qui ont tous les deux prouvé qu’ils pouvaient être rapides et ont déjà décroché des victoires en Twingo. Ce sont des pilotes intelligents qui savent gérer leurs courses, et nul doute qu’il y aura une très bonne ambiance parmi eux. »

 

Quelles ambitions pour l’équipe ?

F : « Pour les filles, il faudra attendre de voir la liste des engagés définitive mais forcément le but sera de faire le mieux possible et donc de viser un titre. Il y aura beaucoup d’équations un peu inconnues pour l’heure donc c’est difficile de se prononcer. Objectivement, nous serons heureux si dans les trois divisions (moi compris) nous atteignons le podium ! Même si pour la part je vise le titre, le podium sera le minimum à atteindre. Ce sera pareil pour les garçons, où nous nous battrons pour le titre.

Pour ce qui est de notre préparation, nous sommes partis deux jours à Saint-Malo avec au programme un stage de préparation physique ainsi qu’un stage sur simulateur. C’est une grande première pour nous, et ça montre ce que l’équipe peut offrir.

Cette saison encore, ce sera encore Benoit Brunet qui gèrera tous ces pilotes. Il est très important pour l’équipe… ainsi que Stéphane Olivier par le biais de SRD. »

#2021
#2021